L’Éthique de la liberté, de Murray Rothbard

ethique de la liberteMurray Rothbard (1926-1995) est un des plus grand libertariens du XXème siècle. Dans son ouvrage, l’Éthique de la liberté, il expose les bases de la philosophie libertarienne. Un livre idéal pour découvrir le libertarianisme, en particulier dans sa version anarchiste.

Rothbard commence par présenter la philosophie des droits naturels, et explique en quoi elle est utile pour discuter de la légitimité des lois. Cette première partie peut paraître un peu théorique, mais la suite est beaucoup plus terre à terre. Pour montrer les droits légitimes, Rothbard prend l’exemple de Robinson Crusoé, et de ses relations avec Vendredi (explication dont je me suis inspirée dans l’article sur les droits naturels). Il explique ainsi la question de la propriété, de l’échange et du vol.

Notons que Rothbard est partisan de l’anarchie libertarienne, ou anarcho-capitalisme, la version la plus radicale du libertarianisme, dans laquelle l’État ne s’occupe même pas de la justice (et pour cause, il n’existe pas) et où les individus ont donc le droit de rendre la justice par eux-mêmes (mais en pratique préféreront adhérer à des associations protectrices). Il explique aussi sa théorie de proportionnalité des peines, compatible avec une justice décentralisée. Il traite aussi de divers sujets, comme la question des droits des enfants, de la corruption, des contrats et des droits des animaux.

Bien sûr, vient ensuite une partie sur l’État dont il explique le rôle fondamentalement immoral. Enfin, il discute d’autres théories de la liberté, et défend l’anarchie contre l’État minimal, en critiquant en particulier la théorie de Nozick.

On pourra trouver ses positions très extrêmes, comme celles sur l’application directe de la justice, les droits des enfants, ou l’absence totale d’État. Néanmoins, il s’agit d’un livre agréable à lire et accessible à tous, que je recommande à toute personne voulant découvrir le libertarianisme, tout en vous prévenant qu’il s’agit de la version la plus radicale du libertarianisme. En particulier, son ouvrage est plus facile à comprendre que celui de Nozick que j’ai présenté précédemment.

Cet article, publié dans Livres, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour L’Éthique de la liberté, de Murray Rothbard

  1. Ping : Anarchie, État et utopie, de Robert Nozick | Libertarianisme.fr

  2. Ping : Les droits naturels | Libertarianisme.fr

  3. Ping : L’État minimal et les anarchistes | Libertarianisme.fr

  4. Ping : Traité du gouvernement civil, de John Locke | Libertarianisme.fr

  5. Ping : Le libertarianisme pour les nuls | Libertarianisme.fr

  6. Ping : À quoi sert la science économique ? | Libertarianisme.fr

  7. Ping : Comment je suis devenu libertarien | Libertarianisme.fr

  8. Ping : De communiste à Libertarien… | No One Is Innocent…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s