L’immigration

Faut-il laisser chacun immigrer librement dans notre pays ou doit-on contrôler qui y entre ? Si on laisse tout le monde entrer les gens ne vont-ils pas venir seulement pour profiter les aides sociales ?

Volent-ils nos emplois ?

Il y a quelque chose d’étrange dans cette formulation du problème. Pour bien comprendre la situation, supposons qu’au lieu d’un pays on considère une île déserte où des naufragés trouvent comme nourriture des bananes. Pendant une journée, un homme peut ramasser deux fois plus de bananes qu’il ne peut en manger. Mais ils ont aussi besoin de construire des maisons. D’autres vont alors couper du bois et échangent une partie du bois qu’ils ont coupé contre des bananes, puisqu’ils n’ont pas eu le temps d’en ramasser. Ceux qui ont ramassé les bananes échangent alors leur surplus contre du bois. Ainsi chacun peut construire sa maison et manger.

Maintenant imaginons qu’un autre groupe de naufragés ait échoué sur une île sans nourriture, mais rejoignent notre île à bananes, risquant ainsi de doubler sa population. S’ils faisaient comme nous, les habitants de l’île aux bananes s’écriraient « Les nouveaux vont ramasser les bananes à notre place. Nous ne pourrons plus les échanger et ainsi acheter le bois pour construire nos maisons. » En fait on voit bien qu’il n’y a en réalité pas de problème. Il y aura deux fois plus de monde pour ramasser des bananes, mais aussi deux fois plus pour avoir besoin de bois. Donc de l’emploi pour le double de bûcherons, qui achèteront donc deux fois plus de bananes, et donc au final de l’emploi pour ces nouveaux cueilleurs de bananes.

Suivant ce raisonnement, on voit qu’il n’y a pas de bonne raison économique de rejeter l’immigration. Les libertariens sont pour une totale liberté d’immigrer, et de passer des contrats avec les habitants d’un pays en venant s’y installer, bien sûr en respectant les droits de propriété. Les étranger ne peuvent alors « envahir » que la propriété sur laquelle les propriétaires les autorisent à aller. Mais direz-vous peut être, ne vont-ils pas utiliser toutes nos aides sociales payées avec nos impôts, et ainsi nous prendre notre argent ?

Le problème des aides

Si maintenant sur notre île aux bananes, le chef décide que tout les cueilleurs de bananes doivent donner 10% de leurs bananes à ceux qui ne travaillent pas. Mais heureusement, cela ne concerne que très peu de monde, car cela ne représente pas beaucoup de nourriture, donc la plupart préfèrent travailler. Seulement voila, les nouveaux arrivants venant d’une île où il n’y a rien trouvent que cela vaut déjà beaucoup mieux que, et arrivent donc et bénéficient de cette aide. Mais alors, pour donner leur part de nourriture à ces nouveaux arrivants, il faut augmenter le nombre de bananes que le chef prend de force aux cueilleurs. On passe donc à 20% puis 30%… Et les cueilleurs sont scandalisés qu’on les vole ainsi, et s’en prennent donc aux immigrés.

Pourtant, le problème vient de la violation de propriété des cueilleurs au départ, que l’on oblige à donner une partie de leurs bananes, au lieu de les laisser en donner volontairement la quantité qu’ils souhaitent. Le problème ne vient donc pas de l’immigration, mais des transfert de propriété forcés. Ce problème existait déjà sur l’île mais son effet étaient simplement plus faible.

En résumé

La proposition libertarienne est donc de laisser l’immigration libre, mais les immigrés ne pourront bénéficier d’aucune aide de l’État (et les habitants non plus en fait). Bien sûr, les habitants du pays peuvent avoir des associations d’aides aux plus démunis, où ils cotisent volontairement. Les habitants peuvent alors décider ou non d’étendre leur solidarité aux nouveaux arrivants, mais dans tous les cas ils ne pourront jamais les accuser de « voler leur pain », puisqu’il n’y aura aucun don forcé. Ce que les étrangers obtiendront le sera alors soit par l’échange (le travail donc), soit par le don volontaire des habitants.

Comme solution de transition intermédiaire à partir de la situation actuelle où les aides de l’État existent, certains libertariens proposent d’autoriser l’immigration mais de ne pas faire bénéficier les immigrants de ces aides.

Voir aussi : « Immigration » sur Wikibéral

Cet article, publié dans Société, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour L’immigration

  1. Ping : Le capitalisme | Libertarianisme.fr

  2. Philippe13 dit :

    Le raisonnement est intéressant et probablement juste mais omet deux points
    – Les immigrants qui ne viennent pas pour travailler, comme une certaine population venue de l’Est qui sait se rendre insupportable partout ou elle passe.
    – Ceux qui peuvent être laborieux mais dont le mode de vie, la culture et la religion envahissante posent des problèmes continuels de cohabitation.
    Précision: Je vis en lisière du quartier asiatique de Paris depuis 25 ans, pas dans un quartier franchouillard et protégé.

    • acha dit :

      Les immigrants qui ne viennent pas pour travailler c’est justement le sujet de la partie « le problème des aides » ou alors vous pensez que même sans aides ils viendront et ne travailleront pas (de quoi vivront-ils ?)

  3. Philippe13 dit :

    De la délinquance pure et simple, les poches sont mieux garnies à Paris qu’à Bucarest ou Tirana.
    Pour cette population les aides ne sont que la cerise sur le gâteau.

    • Sarah Coudert dit :

      Le vol est puni, et c’est pareil pour chacun. Si ils arrivent à voler alors il faudra trouver des moyens d’empêcher le vol, ce sont aux particuliers de s’occuper de la gérance de leurs magasins. Et rien n’empêche un français de voler également. L’immigration ne réglera en rien ces problèmes. (J’arrive quelques mois après la bataille).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s